Vous donner les clés de la pérennité de votre entreprise.


Quel que soit le contexte économique, la performance de votre entreprise doit être mesurée et pilotée. C'est elle qui permet de  garantir que l’entreprise pourra fournir un produit ou service de qualité, dans le délai attendu pour le prix fixé. Cela dans l’objectif de dégager des ressources pour payer ses collaborateurs, investir et rémunérer les apporteurs de fonds.

Elle va également vous servir d'alarme pour détecter les signaux de faiblesse de votre structure.


Qu’est ce que le pilotage de la performance ?

C'est la mise en place d’un ensemble d’indicateurs permettant de mesurer l’efficacité des actions opérationnelles en concordance avec la vision de l’entreprise. Cela dans le but de consacrer les moyens humains, financiers et organisationnels suffisants.

Pour un pilotage de la performance efficace, il faut bien définir ses indicateurs et leur exploitation mais également y accorder un traitement stratégique d'analyse et de prédiction.

 

Comment définir des indicateurs de performance ?

Mesurer son chiffre d’affaire ou ses bénéfices, remplir un fichier Excel, n’est pas en soit un pilotage.

Les indicateurs sont le reflet de "l'état" d'une organisation,  ils doivent être fixés en tenant compte de l’environnement de l’entreprise, de ses risques, de ses opportunités, de ses enjeux. Ils ne sont pas tous quantitatifs (coût de production, turn-over..), ils peuvent également être qualitatifs (satisfaction client, bien-être au travail). 


Ces états permettront de définir 3 paramètres pour l’organisation :

  • L’efficience : Utilisation optimale des ressources pour attendre un résultat
  • L’efficacité : Le rapport entre le résultat obtenu et les objectifs
  • L’adéquation : Adaptation des moyens aux objectifs


Pour donner de la valeur à son indicateur, il faut le comparer à un référentiel fiable (les résultats N-1, les valeurs des concurrents…). Les indicateurs peuvent également se situer à des niveaux différents, de l’individu jusqu’à l’organisation. Il n'est pas nécessaire d'aller systématiquement vers la plus grande précision possible, il faut trouver le juste équilibre entre le temps nécessaire à l'établissement de la donnée et le niveau d’analyse que l’on demande.


Définir des indicateurs pertinents et qui reflètent l’activité de l’entreprise de façon globale, savoir les analyser, c’est le rôle du DAF.

Comment piloter ?

Le cycle de pilotage se découpe en plusieurs étapes :

  1. Anticiper : Comprendre son marché et son contexte permet de définir les priorités à fixer. Anticiper vous permettra de définir le niveau des indicateurs attendus en fonction des évolutions de l’environnement. et d'anticiper des difficultés éventuelles.
  2. Simuler : En fonction de ce que vous avez estimé, vous pourrez évaluer les ressources qui seront nécessaires selon plusieurs scénarios.
  3. Affecter les ressources : pour obtenir le résultat attendu. Etablir un budget et des prévisionnels glissants.
  4. Comparer la performance obtenue à celle qui était planifiée pour se réajuster.

 

Pour beaucoup d’entreprises, le pilotage de la performance peut être optimisé. Les étapes du cycle de pilotage vont faire naitre des opportunités d’optimisations importantes. Le budget deviendra ainsi une simple étape et permettra d’allouer des ressources en fonction des objectifs.

Mais surtout, le pilotage de la performance est une veille permanente sur l’efficacité de l’organisation, il permet de pouvoir, sans attendre, entreprendre des actions correctives, réaffecter des dépenses à des actions prioritaires.


Vous gagnez en visibilité et en réactivité !


Pour opérer un pilotage de la performance efficace, il est indispensable de bien connaitre l’organisation et ses rouages. cela ne peut se faire qu’en impliquant les responsables de service et les collaborateurs.
 
Pouvez-vous le faire vous-même ? Avez-vous besoin d’un expert ?
 
Toutes les organisations n’ont pas besoin d‘un Directeur des Affaires Financières à temps plein, parce qu’elles sont déjà bien structurées et ont l’adhésion de leurs équipes. Elles ont besoin d‘un chef d’orchestre qui accordera l’ensemble des services vers les objectifs fixés.

Le temps partagé s’impose donc comme la solution la plus efficace et la moins coûteuse pour votre structure. Un DAF expérimenté, présent dans vos équipes pour piloter votre performance.

Je veux un DAF !